QU'EST-CE QU'UNE MONNAIE LOCALE COMPLÉMENTAIRE (MLC)?

AVANTAGES D'UNE MLC

POUR LES PRESTATAIRES

POUR LES PARTICULIERS

CARACTÉRISTIQUES

MLC = MONNAIE LOCALE
                  COMPLÉMENTAIRE


QU'EST-CE QU'UNE MONNAIE LOCALE COMPLÉMENTAIRE (MLC)?


Qu’est-ce-qu’une MLC ?

Une MLC est une monnaie comme le dollar, destinée exclusivement aux échanges de biens et services produits dans une zone géographiquement délimitée:
Monnaie pour acheter et vendre
Locale pour produire, travailler et acheter ici
Complémentaire pour faire ce que le dollar ne fait pas. En effet, une MLC peut orienter la consommation selon certains critères éthiques et écologiques. Elle peut également faciliter les échanges et la coopération entre producteur-trice-s ayant des valeurs similaires

Quelle est la différence entre l'économie locale et l'économie de proximité ?

Quand on parle de "local", on parle de produits qui ont été fabriqués localement. La distance varie selon les définitions, mais on parle généralement d'en dessous de 300km. Ces produits peuvent être vendus dans des grandes chaines multinationales ou dans des commerces de proximité.

Quand on parle de "commerces de proximité", il s'agit de commerces qui ont pignon sur rue, qui ont leur siège social local, qui embauchent des gens de la communauté. Il s'agit de ces commerces qui donnent leur "âme" à nos rues commerçantes. Cependant, en dépit de leur ancrage territorial, ces commerces peuvent vendre des produits importés. 

Comment marche une MLC comme l'îlot ?

Tout d'abord, une personne achète des îlots auprès de l'organisme qui gère les îlots. 1$ devient 1Îlot. Cette personne peut dépenser ses nouveaux îlots auprès de fournisseurs membres, soit pour des biens, soit pour des services. Pour être un-e fournisseur membre, il faut adhérer aux valeurs de l'Îlot et s'engager à accepter les îlots comme moyen de paiement. Une fois la transaction faite, ce fournisseur pourra ensuite lui-même utiliser ces îlots dans la communauté. Ce pourrait être pour effectuer des dépenses chez des fournisseurs membres ou bien chez des commerçant-e-s ou professionnel-le-s membres qu'il-elle fréquente à titre personnel. Il-elle pourrait également verser une partie du salaires de ses employés qui pourront eux aussi aller les dépenser chez des commerçant-e-s ou professionnel-le-s membres de l'Îlot... Et ainsi de suite... 

Est-ce qu'une MLC comme l'Îlot est vraiment une monnaie?

Au Canada, seul le dollar canadien est légalement une monnaie. Ce qui signifie que légalement toutes les autres monnaies nationales ou régionales étrangères tel que le dollar US, le Yen ou l’Euro circulant au Canada abusent du terme “monnaie”. La MLC fait le même abus de langage. Or, dans la pratique courante bien que tout commerçant ne peut exiger d'être payé dans une monnaie autre que le dollar canadien, il peut néanmoins accepter tout autre instrument de paiement de son choix (devises étrangères, coupons rabais, miles aériens, système de fidélisation, ''argent'' Canadian Tire, etc...),  pourvu que les taxes soient dûment collectées et enregistrées.

Pourquoi créer et utiliser une monnaie locale complémentaire ?

La monnaie locale complémentaire (MLC) permet de revoir la façon dont on consomme, dont on s'organise et dont on s'approvisionne en tant que consommateur-trice et/ou commerçant-e. Elle permet d'associer des valeurs éthiques, sociales et environnementales à son utilisation. De plus, elle permet de garder davantage de dynamisme économique dans l'économie réelle locale. En effet, les dollars canadiens, une fois transformés en Îlots, ne peuvent plus servir à soutenir des entreprises, des investissements ou des dépenses qui ne sont pas en phase avec les valeurs que porte l'Îlot (Charte des valeurs à venir).

De plus, les MLC permettent une réappropriation citoyenne de l'outil monétaire à l'aide de règles et procédures démocratiques et inclusives. Il redevient possible pour tous les citoyen-ne-s et les petits commerces indépendants d'une communauté, de récupérer collectivement un certain pouvoir économique afin que l'économie locale soit organisée pour servir leurs intérêts et orientée selon leurs valeurs. Pour découvrir les autres avantages d'une MLC, voir la section "AVANTAGES D'UNE MLC".

La MLC, est-ce que c’est du Bitcoin ?

Non. Le Bitcoin est une monnaie spéculative et libertarienne au service de l'accumulation monétaire individuelle.  Le Bitcoin n'a donc pas la moindre utilité sociale. De plus, son usage n'a pas la moindre balise morale, règlementaire et éthique. On le voit bien lorsqu'on constate l'immense volume de transactions de commerces illicites, de corruption ou d'évasion fiscale qui sont faites en Bitcoin.  De surcroit, le Bitcoin ne remet pas en question le paradigme économique néo-libéral qui exacerbe les inégalités au sein de nos sociétés.  On pourrait même dire qu'il le célèbre en l'accentuant.  À contrario, les MLC sont des innovations socio-économiques citoyennes et démocratiques qui oeuvrent à solidarité communautaire en valorisant l'économie réelle locale et éthique.

Est-ce que cette monnaie va remplacer le dollar ?

Non, c’est une monnaie complémentaire. Elle contribue uniquement au renforcement et à la résilience de l'économie locale et ce dans l'intérêt de la communauté et du territoire que cette dernière occupe.

Quelle est la valeur de la MLC?

1 dollar = 1 Îlot. Par exemple lorsque l'on utilise des îlots pour acheter une pomme dont le prix est indiqué à 2$, on paie 2 îlots.

Est-ce qu’il existe déjà des monnaies locales complémentaires qui circulent ici et ailleurs dans le monde?

- Dans le monde, oui il y en a plusieurs milliers. Voir: https://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_locale.

- Au Québec, il en existe quelques unes.  ''Le Blé'' est en circulation dans la ville de Québec (https://www.mlcqc.org).  Et la "Chouenne" dans Charlevoix (https://www.charlevoixfort.ca). Plusieurs autres initiatives et projets sont actuellement en développement, tel que ''Le Laurentien'' dans les Laurentides. 

Au Canada, dans quel cadre légal opèrent les MLC?

Une MLC est un instrument de paiement volontairement accepté par les producteurs, les distributeurs et les commerces comme moyen de paiement de leurs produits ou services. Dans cette perspective, elle peut être considéré comme une carte cadeau ou des miles aériens. Une transaction utilisant la MLC est donc soumise aux mêmes taxes et impôts qu’une transaction en dollars canadiens. Aussi, une transaction utilisant la MLC est soumise aux mêmes lois (exemple: protection du consommateur) qu’une transaction en dollars canadiens.

Qui assure la gestion de l’îlot ?

La gestion de l’îlot est assurée par une équipe de bénévoles, regroupés au sein de l’organisme sans but lucratif « Une monnaie pour Montréal » (NEQ 1172393325). Cette organisation est organisée autour d’un conseil d’administration et dispose de règlements généraux.

Toute personne - citoyen-ne-s ou commerçant-e-s ou professionnel-le-s possédant ou acceptant les îlots peut s'impliquer dans l'un ou l'autre des comités de gestion. Ou encore, comme pour toute OBNL, solliciter un mandat afin de rejoindre le conseil d'administration (CA) lors de l'assemblée générale annuelle.

Comment gérer la fraude ?

Les MLC existent sous deux formes, électronique ou papier.

Les MLC électroniques associent une carte avec un compte en MLC géré par un serveur (pour plus de détails, lire la question "Comment devenir un utilisateur-trice de l'îlot ?"). Les risques et les conséquences de fraudes sur les cartes MLC sont de même nature que sur les cartes de crédit ou de débit, avec un avantage pour les cartes MLC puisqu’elles ne valent rien en dehors du réseau de commerçants acceptant la MLC.

En outre, l'Îlot utilise une infrastructure numérique qui a été certifiée selon les normes bancaires de la Commission Européenne. Le serveur de l'Îlot est ainsi de même calibre que le serveur des banques commerciales, avec un avantage pour le serveur de l'Îlot qui est dédié uniquement à un réseau de commerçants acceptant l'Îlot.

En plus, avec une monnaie numérique, toutes les transactions sont traçables, ce qui prévient la fraude et l'évasion fiscales.

Pour ce qui est billets, ces derniers utilisent des marqueurs qui garantissent l'unicité du billet ce qui rend impossible sa reproduction. Le coût de ces marqueurs est cependant élevé (1 ou 2 cents par billet), ce qui rend les petites coupures moins économiques à produire. Les MLC papier en cours aujourd’hui sont sujettes à moins de fraude que les monnaies nationales, autant grâce à ces marqueurs sophistiqués qu’en raison des limites territoriales et commerciales reliées à son usage, tout comme à l'impossibilité pour les utilisateur de les convertir exception faites des commerçants, qui doivent cependant documenter toute conversion.

AVANTAGES D'UNE MLC


Comment la MLC peut-elle favoriser l’économie et l’emploi localement ?

L'implantation d’une MLC dans une zone géographiquement délimitée peut être visualisée comme la mise en place d’une structure économique qui atténue et minimise les effets négatifs d'un système économique mondialisé. Entre autres, grâce à cette structure, la monnaie circule et recircule au sein de la communauté. En effet, via un frais de transaction, un commerçant-e ou un-e professionnel-le en possession d'îlots est encouragé à garder ses îlots en circulation plutôt que de les retransformer en dollars et de les sortir de la communauté. Cela veut donc dire, de les dépenser auprès de commerces membres et donc, au sein même du territoire. Ceci permet d'y maintenir la richesse voire même de la décupler. Et donc de favoriser la production et le travail local.

Quels sont les avantages pour le quartier ?

L'implantation de la MLC dans un quartier est une manière de dynamiser l'activité économique, sociale et culturelle du quartier. Elle crée un sentiment d’appartenance en renforçant le lien social entre consommateur-trice-s et commerçant-e-s. Par exemple, la MLC peut aider à faire revivre une rue commerçante en difficulté en soutenant le commerce de proximité. Aussi, grâce aux mécanismes inhérents à la mise en place d’une MLC, les prestataires et les particulier-e-s qui l’utilisent génèrent une épargne collective placée dans un fond de réserve garanti qui peut servir à financer des projets locaux d'innovation ou d'économie sociale.

Comment sont utilisés les dollars disponibles dans le fond de réserve garanti ?

Le fond de réserve garanti est constitué des dollars convertis en îlots. Le fond de réserve garanti de l'Îlot est déposé à la Caisse d'Économie Solidaire Desjardins. Cette caisse se spécialise dans le financement de l'économie sociale. Pour le moment, ces dollars sont simplement placés à la caisse comme garantie des îlots émis. Cependant, certaines monnaies locales de par le monde utilisent une partie de ce fonds comme un fonds local d'investissement pour des projets communautaires qui sont en accord avec les valeurs de leur monnaie. Il s'agit donc en fait d'une autre des facettes économiques sur laquelle l'îlot peut redonner du pouvoir aux citoyen-ne-s et aux petit-e-s commerçant-e-s. Libre à la communauté de l'îlot de décider de ce qui en sera fait.

Quels sont les avantages pour les utilisateur-trice-s ?

Pour un particulier, l'îlot est un instrument de paiement de plus dans son portefeuille (billet de banque, carte de débit et crédit, carte de fidélisation, etc). Cependant, contrairement à tous ces derniers instruments de paiements, l'îlot permet à l'individu de reprendre la maîtrise de son économie locale et de la soutenir en y participant activement. Ce faisant, il-elle voit concrètement les effets économiques directs de l'usage de sa monnaie locale car l'îlot, de par sa circulation locale en boucle fermée, engendre la création de liens économiques et sociaux de proximité tissés serrés qui sont basés sur les valeurs de respect des gens et de l'environnement.

En outre, l'ilot est un outil de réappropriation économique. Il est donc possible pour toute personne de s'y impliquer que ce soit dans un comité de travail ou dans le conseil d'administration. Pour connaitre les options d'implication, il suffit de nous contacter.

POUR LES PRESTATAIRES


Pourquoi adhérer à l'îlot ?

Adhérer à l'îlot est un acte à la fois commercial et communautaire. Il s'agit en fait de rejoindre un projet et un réseau plus grand que soi, qui permet d'amplifier encore davantage  votre impact environnemental et social positif. C'est affirmer concrètement votre volonté de contribuer à la qualité de l'environnement et au tissu socio-économique de votre quartier et de votre région. Adhérer à l'îlot vous permettra de renforcer et d'élargir votre réseau de relations commerciales de proximité de sorte que le sentiment d'appartenance, la confiance mutuelle et la solidarité au sein de votre communauté seront grandissantes. Cela vous permettra également de vous impliquer au sein des comités ou du conseil d'administration, afin de vous réapproprier des compétences et des pouvoirs économiques traditionnellement laissés entre les mains des financiers et des élites économiques.

En outre, tout commerçant qui acceptera l'îlot sera référencé dans l'annuaire numérique ce qui augmentera sa visibilité commerciale sur le web. De plus, cela permettra la fidélisation des clients possédant des îlots et en achetant régulièrement.

Finalement, accepter les îlots, c'est contribuer à garder la monnaie dans la communauté; un jour ou l'autre, cette monnaie reviendra vers votre commerce.

Pour les autres avantages de l'îlot, voir la section AVANTAGES

Qui peut devenir prestataire ?

Dans le contexte de l'îlot, un-e prestataire est une entreprise ou un organisme qui est prêt-e à accepter des îlots comme forme de paiement. Il peut s'agir d'un organisme communautaire, d'un-e travailleur-se autonome, d'un commerce ayant pignon sur rue, d'un restaurant, etc...  Tant qu'il s'agit d'une entreprise dont les revenus sont déclarés aux fins de l'impot.

Pendant la phase pilote de 2022, l’adhésion sera ouverte à tou-te-s les prestataires du "Grand Montréal" (Communauté Métropolitaine de Montréal) qui s'engagent à ce que leurs pratiques rencontrent ou tendent vers les valeurs inscrites dans la charte de l'îlot (A VENIR). 

De quoi ai-je besoin pour adhérer à l'îlot ?

Pour adhérer et devenir membre de l'îlot, vous devez simplement vous inscrire sur notre site internet en cliquant en haut à droite et remplir le formulaire qui vous sera proposé. Voici les informations qui vous seront demandées : le prénom et le nom du-de la propriétaire ou gérant-e, l’adresse courriel, l’adresse postale de votre commerce, le numéro de téléphone, le nom de l'entreprise, une copie de la pièce d’identité de la personne faisant la demande, le Numéro d'Entreprise du Québec (NEQ) si applicable.

Combien ça me coûtera ?

Les frais d'adhésion et de transaction sont complètement gratuits.  Toutefois, après la période d'essai gratuite de trois mois, il existe des frais de reconversion - c'est à dire des frais exigés pour reconvertir des îlots en dollars canadiens. De tels frais de reconversion sont présents chez presque toutes les organisation de monnaies locales à travers le monde. Ceci permet d'inciter les prestataires à réutiliser leurs revenus en monnaie locale à l'intérieur du réseau pour se réapprovisionner. De cette manière, la monnaie reste en circulation dans l'économie réelle locale pour l'alimenter et l'étoffer, plutôt que d'en sortir. À l'heure actuelle, la formule de frais de reconversion n'est pas encore établie. Celle-ci sera déterminée en collaboration avec les prestataires membres de l'Îlot au terme de la phase pilote. Les frais de reconversion seront recueillis par l'OBNL qui gère l'îlot, Une monnaie pour Montréal, et administrés de manière transparente par le conseil d'administration élu par les membres. Les montants serviront principalement à financer les activités de mobilisation afin d'étendre le réseau de l'îlot et ainsi de maximiser les opportunités de transformation économique. 

Comment se présente l’interface de gestion de mon compte Ilot?

Votre interface de gestion sera similaire à celle d’un compte dans une banque, mais en beaucoup plus simple. Elle vous permettra de voir les règlements que vous avez reçus et les paiements que vous avez fait, de gérer les paramètres de votre compte, de visualiser l’historique de vos opérations, de faire des virements ou des paiements et de mettre à jour les informations sur votre entreprise qui figureront dans l’annuaire en ligne des prestataires de l'Îlot.

Combien vaut un îlot ?

À la conversion par les particuliers, 1 dollar canadien est converti en 1 îlot. Avec 10 îlots, il est donc possible d'acheter un produit coutant 10$.

Reconvertir des Îlots en dollars canadiens n'est possible que pour les prestataires. Le cas échéant, des frais de reconversion seront appliqués (voir la question Combien ça me coûtera ?).

Qu’est-ce qui pourra être payé en îlots par mes clients ?

Ce sera à vous de décider ! Vous pourrez choisir d’accepter les îlots sur tous vos produits et services, de le faire uniquement sur ceux que vous achetez localement ou d'accepter seulement un certain pourcentage des paiements en Îlots. 

Concrètement, comment cela se passe au niveau de la caisse et pour le personnel de caisse?

Pour tout ce qui concerne les modes de paiement et de transaction, tout comme l'intégration aux systèmes de caisse, nous travaillons présentement à des mises à jour afin de faciliter au maximum la gestion de caisse, et ce, sans frais ni équipement supplémentaire.

Comme plusieurs monnaies locales dans le monde, l'un des outils que nous envisageons actuellement est Cyclos. Ce dernier permet une intégration facile des îlots à la caisse comme ce serait le cas de n'importe quel moyen de paiement (espèces, crédit, carte -cadeau...).

Où utiliser mes îlots ?

Vous pourrez utiliser les îlots avec lesquels vous avez été payés de différentes façons. Premièrement, en les utilisant auprès de vos fournisseurs s'ils acceptent les îlots. Ensuite, s'ils le veulent bien, vous pouvez également payer une partie du salaire de vos employé-e-s en îlot. Finalement, vous pouvez également les utiliser personnellement ou encore, dans la première période d'adaptation, vous pouvez les utiliser pour faire un don à un organisme communautaire membre.

N'ayez crainte, si vous n'arrivez pas immédiatement à utiliser vos îlots auprès des membres, vous pouvez toujours les reconvertir en dollar (les frais de reconversion commençant à s'appliquer uniquement après les trois premiers mois d'essai).

En outre, l'équipe de l'îlot travaille fort à agrandir le réseau de membres afin que vous trouviez un débouché et puissiez contribuer concrètement à renforcer l'économie locale et éthique de votre communauté.

Que faire si mes fournisseurs habituels n’acceptent pas l’îlot ?

L’un de nos objectifs dès la phase pilote sera de renforcer les chaines clients <-> fournisseurs et ainsi de créer rapidement un effet de réseau. Ce sera un de nos rôles de vous aider à identifier et à créer des liens d'affaires avec des fournisseurs qui acceptent également les Îlots, incluant les fournisseurs de services (comptabilité, communication et traduction, livraison, nettoyage, informatique, imprimerie, etc).

Si vos fournisseurs actuels sont en cohérence avec notre charte des valeurs ou souhaitent l'être davantage, nous vous encourageons à les inciter à accepter eux aussi les Îlots. Il nous fera plaisir d'aller à leur rencontre afin de leur exposer le fonctionnement de l'Îlot, tout comme ses valeurs et ses impacts positifs sur l'économie et le tissu social local. 

Bien sûr, vous pourrez aussi tout simplement consulter par vous même notre annuaire (https://annuaire.ilot-montreal.org/)  pour trouver d’autres fournisseurs qui acceptent les îlots et qui offrent des produits identiques ou comparables à ceux dont vous avez de besoin.

Comment fonctionne la reconversion des îlots en dollars ?

La reconversion des Îlots en dollars canadiens ne sera possible que pour les prestataires les ayant encaissés. Le cas échéant, des frais de reconversion seront appliqués, tel un petit montant forfaitaire par tranche d'Îlots convertis (Ex. 10$/par tranche de 500 Îlots) ou bien un faible pourcentage sur chaque Îlot (Ex.:4%). 

Ces frais de reconversion pour les professionnel-le-s ne commenceront à s'appliquer qu'à partir du troisième mois d'adhésion à l'Îlot.

Ces frais seront déterminés de façon consultative avec les prestataires membres de l'Îlot au terme de la phase pilote. Quelle que soit la formule retenue pour la reconversion, celle-ci se fera par un transfert de fonds sécurisé via l’interface en ligne de l'Îlot.

Les frais de reconversion seront recueillis par l'OBNL qui gère l'îlot : Une monnaie pour Montréal. Les montants serviront principalement à financer ses activités mobilisation afin d'étendre le réseau de l'Îlot et ainsi de maximiser en son sein les opportunités de liens commerciaux et de transformation économique. 

Quelles sont les implications de l’îlot sur le paiement des taxes ?

Les paiements en îlot n’ont pas d’incidence sur le paiement des taxes, qui doivent se faire en dollars. Les factures sont émises et enregistrées en dollars, l’îlot n’est qu’un moyen de paiement. Le règlement en îlot suit le statut fiscal applicable à l’entité économique, notamment en termes de régime d’imposition.

Qui assure la gestion de l’îlot ?

La gestion de l’îlot est assurée par une équipe de bénévoles, regroupés au sein de l’OBNL (organisme à but non-lucratif) « Une monnaie pour Montréal » (NEQ 1172393325). Cette organisation est structurée autour d’un conseil d’administration, et dispose de statuts de fonctionnement. Tout membre peut donc solliciter un mandat afin de rejoindre le conseil d'administration lors de l'assemblée générale annuelle. En outre, toute personne - citoyen-ne-s ou prestataires - membres de l'Îlot peuvent s'impliquer dans l'un ou l'autre des comités de gestion. Ce sont ces membres - élus ou non - ainsi que leurs employés qui assurent l'orientation stratégique de l'îlot, la gestion du fonds de garantie, etc. Pour pouvoir donner ses idées au niveau de la gestion de l'îlot, il suffit de s'impliquer.

POUR LES PARTICULIERS


Qui pourra utiliser des Îlots?

Toute personne ayant envie de participer à l’économie locale pourra utiliser des îlots.

Qui peut s'impliquer avec l'îlot ?

La gestion de l’îlot est assurée par une équipe de bénévoles, regroupés au sein de l’organisme sans but lucratif « Une monnaie pour Montréal » (NEQ 1172393325). Cette organisation est organisée autour d’un conseil d’administration.

Toute personne - citoyen-ne-s ou commerçant-e-s ou professionnel-le-s possédant ou acceptant les îlots peut s'impliquer dans l'un ou l'autre des comités de gestion. Ou encore, comme pour toute OBNL, solliciter un mandat afin de rejoindre le conseil d'administration (CA) lors de l'assemblée générale annuelle.

L'utilisation des Îlots comporte-t-elle des coûts ?

Le coût de l’adhésion est gratuit.  De plus, aucun frais de gestion ni de transaction ne sont appliqués. À noter que ces coûts pourront cependant être éventuellement modifiés selon la volonté démocratique des membres réunis en assemblées générale annuelle.

Comment devenir utilisateur-trice de l'Îlot ?

En visitant notre site web, vous serez invité à vous créer un compte sur l'interface transactionnelle de l'Îlot. En vous créant un compte, vous devenez automatiquement membre de l'organisme Une monnaie pour Montréal, l'organisme qui gère l'îlot. Une fois votre compte créé, vous pourrez vous procurer des Îlots avec une carte de crédit. Via votre compte (en ligne ou via l'application que nous travaillons à mettre en place), vous pourrez ensuite faire vos achats en Îlots chez tous les prestataires du réseau (commerces, professionnels, organismes...). 

De plus, dans une optique de ''low-tech'' et d'usage plus anonyme, nous travaillons présentement à développer une version papier de l'Îlot qui sera également mise en circulation lors du lancement en 2022. Il sera donc possible de se procurer diverses coupures de billets papier à des comptoirs de change situés dans de nombreux commerces à travers le réseau. En tant que prestataire de biens et services du réseau, nous vous encourageons à contacter vos fournisseurs locaux afin de les inciter à accepter la MLC. Nous vous aiderons aussi à trouver des fournisseurs qui acceptent la MLC dans la région de Montréal, sans oublier les fournisseurs de services tels que comptabilité, livraison, nettoyage, informatique, imprimerie, etc.

Est-ce qu’on pourra faire des achats dans n’importe quel commerce avec des Îlots ?

Non, seulement chez les prestataires de biens et services qui ont adhéré à l’association et à sa charte de valeurs. En effet, tout l'intérêt de l'îlot est donner une forte orientation environnementale et sociale à notre économie en la restructurant autour d'acteurs éthiques locaux. On reconnaît ces prestataires membres grâce à un autocollant. Un annuaire et une carte interactive les regroupant sont également disponibles ici : https://annuaire.ilot-montreal.org/. Sur ce site internet, on retrouve tous les prestatairess participants et les biens et services qu’ils mettent de l’avant. Vous pouvez y faire une recherche par mots-clés, par catégorie ou en consultant directement la carte. 

Comment faire si je veux acheter des produits ou services dans un commerce qui n'accepte pas encore les Îlots ?

Hélas il n'est pas possible de transiger en Îlot avec un prestataire non-participant. Cependant, vous êtes nos meilleurs ambassadeurs!! N'hésitez donc pas à aborder vos commerçants de proximité pour les inciter à accepter les Îlots ! Vous pouvez aussi nous contacter afin de vous soutenir dans vos démarches auprès de vos commerces préférés. Nous irons à leur rencontre avec plaisir :) 

Dans quels formats les Îlots sont-ils disponibles ?

Jusqu'à présent, seule la version électronique des îlots a été créée et nous travaillons sans cesse pour l'améliorer et la maintenir jour. 

En outre, dans une optique de ''low-tech'' et d'usage plus anonyme, nous travaillons présentement à développer une version papier de l'Îlot qui sera éventuellement mise en circulation.

Où est-ce que je peux changer mes dollars en Îlots?

L'outil électronique de l'îlot permet de changer des dollars en Îlot depuis son ordinateur ou téléphone portable avec une carte de crédit. Cette transaction s'apparente à un paiement en ligne.

Pour ce qui est de la version papier qui est à venir, la conversion pourra se faire à des comptoirs de change installés dans plusieurs commerces un peu partout dans le Grand Montréal.

Est-ce que je pourrai reconvertir mes îlots en dollars ?

Non. Seuls les prestataires peuvent le faire, et ce, avec un frais de transaction. Les particuliers ont donc la responsabilité d'acquérir juste ce qui leur faut d'Îlots. 

CARACTÉRISTIQUES


Est-ce que les autorités locales pourront accepter la MLC ?

Les autorités municipales sont des acteurs clés dans la dynamisation de l'économie locale et de l’innovation sociale. Elles pourront donc être amenés à transiger en Îlots. Dans certaines villes disposant d’une MLC, certains services municipaux sont réglés en MLC (entrée à la piscine municipale, inscription aux camps de jour...et même les taxes municipales). Nous approcherons donc en ce sens les 82 municipalités membres de la communauté Métropolitaine de Montréal.

Quel sera le territoire concerné ?

La première phase de lancement se fera dans les quartiers de Rosemont-La-Petite-Patrie et de Ahuntsic-Cartierville. Par la suite, au fur et à mesure, l'îlot sera amené à s'implanter sur l'ensemble du territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal. Des comités plus locaux pourront faciliter et renforcer l'ancrage territorial au niveau des arrondissements ou des municipalités elles-mêmes.

L'îlot se concentrera-t-il sur certains secteurs de l'économie ?

L'îlot est destiné à tous les secteurs de l'économie locale durable. C'est la participation de ses membres qui fait qu'il sera en contact avec tous les secteurs de l'économie locale. Il est cependant prévisible que certains secteurs (comme l'agroalimentaire) aient une circulation plus volumineuse et dynamique en îlots puisqu'il est possible que leur chaine d'approvisionnement soient éventuellement presque entièrement présente sur le territoire de notre communauté (production agricole, engrais et semences, livraison, restauration, transformation, épiceries...).

Qui sommes-nous ?


Qui porte le projet de monnaie locale de Montréal ?

Le projet est porté par des citoyens bénévoles, membres de l’OBNL Une monnaie pour Montréal. Tous les citoyens sont invités à s’impliquer dans le collectif afin de participer à son développement et de prendre part aux décisions.

Depuis quand le projet existe-t-il ?

Le projet a été lancé en mars 2016 à l’initiative de quelques citoyens et le collectif Une monnaie pour Montréal s’est constitué en OBNL le 20 décembre 2016.

Quels sont les principes de gouvernance du projet ?

Le collectif Une monnaie pour Montréal est un OBNL. Le modèle organisationnel est inspiré par les principes de la sociocratie, qui mettent l’accent sur l'émergence de l’intelligence collective dans un contexte d'horizontalité et de transparence.

Comment financer le projet ?

Au cours de la première année d’existence du projet, le financement des besoins s’est fait à même les fonds propres des citoyens participants. Pour les besoins plus conséquents du projet, nous considérerons avec ouverture et vigilance les sources habituelles de financement des initiatives citoyennes, telles que le sociofinancement, les subventions des pouvoirs publics et le soutien des organismes privés. Nous comptons sur la gouvernance par sociocratie pour garantir le consentement aux méthodes utilisées. Il faut ajouter à toutes ces méthodes le financement par le bénévolat.

Pourquoi une monnaie pour Montréal?

Le projet du collectif Une monnaie pour Montréal s’inscrit dans la mouvance des villes en transition, qui a vu la naissance de milliers de projets citoyens dans les villes du monde entier. Ces projets sont en grande majorité initiés par des collectifs citoyens et visent à offrir des produits et services, selon des modalités alternatives et complémentaires au système globalisé et dominant. Ainsi, notre collectif veut redonner le pouvoir au citoyen dans un domaine hautement collectif et qui a été délaissé par les pouvoirs publics qui nous représentent, soit la création de la monnaie et les impacts de celle-ci sur nos communautés.